Rechercher

Le Patrimoine Vivant

Le Patrimoine, on sait ce que c’est, les cathédrales, églises, châteaux, monuments, anciennes usines… mais également les objets d’art ou les sites naturels. On pense moins souvent au patrimoine culturel immatériel comme les danses, traditions gastronomiques… Et encore moins aux savoir-faire industriels ou artisanaux.

Et pourtant, il est important de préserver les savoir-faire ancestraux d’excellence, dans de nombreux métiers comme ceux du textile, verre, papier, bois, mode, joaillerie, jouets, gastronomie, coutellerie, mobilier, vitraux, … représentatif de l'excellence industrielle française.


Pour cela, l’Etat a créé un label : Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV), qui est la reconnaissance des entreprises aux savoir-faire artisanaux ou industriels de qualité. Il a pour objectif de récompenser les petites et moyennes entreprises emblématiques de l’excellence du fabriqué en France.

Les exemples les plus connus sont ceux des métiers d’art, de la mode ou du bâtiment, comme l’orfèvre Christofle, les Cristalleries de Saint-Louis, les porcelaines Haviland, Chanel, Hermès, l’Atelier Tuffery, le tailleur de pierres Bomel… Mais cela concerne aussi la gastronomie, les loisirs et les équipements professionnels, comme Dalloyau, les jouets Vilac, le coutelier Graveline…


Quelques marques de notre quotidien qui ont également reçu ce label : le linge de maison Garnier-Thiebaud ou Le Jacquard Français, les couettes Brun de Vian-Tiran ou Drouault, les bougies La Française, les billards Chevillotte, les plats à four Emile Henry, les Porcelaines Deshoulières, les faïenceries de Gien, les sabots bretons de la Saboterie de Léon, les lampes Berger, les cartes à jouer France Cartes, les colles Cléopâtre, les vêtements Armor Lux, les tricots Saint-James, les parfums Guerlain, et bien d’autres…



Zoom sur des Entreprises du Patrimoine Vivant fournisseurs de monpetitcalepin :





Le papier de soie pour l’emballage des carnets provient des Papeteries de Montségur.

Les Papeteries de Montségur® produisent des papiers minces de grande qualité. Parfois appelés "papier mousseline", ils sont teintés dans la masse, résistants à l’eau, ignifugés, façonnés. Ces papiers de soie sont référencés chez de multiples clients dans les domaines de la cosmétique, la parfumerie, la fleur, la lingerie, la maroquinerie, etc. Ces papiers fins sont aussi des emballages de protection et de décoration.


« À l’origine Les Papeteries de Montségur® étaient un moulin à farine sur les bords du Lez. En 1840, un droit d’eau antérieur à la révolution française permet l’obtention d’une autorisation pour exploiter l’eau et le bâtiment devient moulin à papier élisant domicile à Montségur-sur-Lauzon dans la Drôme Provençale. Depuis cette date, les Papeteries de Montségur® seront passées de la production de papier pour nourrir les vers à soie au statut de première fabrique française de papier de soie et mousseline couleur.

Pour bien comprendre l‘essor de cette entreprise d’exception, il convient de revenir quelques années en arrière. Après avoir survécu tant bien que mal pendant des décennies, c’est dans les années 60 qu’un monsieur très distingué s’est arrêté à Montségur. Grand fleuriste parisien, celui-ci a insufflé une nouvelle vie à la papeterie, en demandant qu’on lui fournisse des papiers de couleur pour embellir ses bouquets. De là, les Papeteries de Montségur® se sont mises à produire du papier de soie couleur de très haute qualité. Plus de 450 coloris différents sont fabriqués sur la dernière machine centenaire encore en fonctionnement en Europe. »

Source : VIE DES ENTREPRISES (N° 184 – avril 2015)


Les Papeteries sont l’un des plus petits moulins à papier, mais leader dans la fabrication de papiers minces utilisés pour l’emballage de luxe et d’autres applications techniques et de spécialité. Leur univers : une machine à papier âgée de plus de 100 ans, un atelier d’impression avec des presses modernes qui ont la capacité d’imprimer jusqu’à 4 couleurs + trames et une installation de transformation et de finition. Une quarantaine de personnes sont employées à Montségur.

Leur savoir-faire réside dans la production de papiers teintés dans la masse, indégorgeables, non abrasifs et non corrosifs.

Source : site internet papeteries-montsegur.com


Le petit crayon de papier offert provient de la Compagnie Française des Crayons.

Basée à Lay (42) à quelques kilomètres de son berceau d’origine, la Compagnie Française des Crayons, dernier fabricant français de crayons de bois, perpétue une longue histoire, celle des usines de crayons Conté (création en 1800 à Paris et transfert à Régny (42) en 1856) et Corgié (création à Roanne en 1923).



C’est au XVIème siècle que l’on inventa le crayon, c'est-à-dire « un bâtonnet pour écrire glissé dans un étui de bois ». Mais vers 1795, la guerre prive la France de crayons anglais et allemands et Napoléon Bonaparte charge Nicolas Conté de fabriquer un produit de remplacement satisfaisant.

Broyant du graphite avec de l’argile en poudre, le jeune inventeur a l’idée de faire cuire, comme de la porcelaine, ce mélange dans un four, et obtient une mine utilisable. Il dépose un brevet et reçoit la médaille d’or du jury des Arts et Métiers en 1800. Cette nouvelle méthode se répand rapidement et est adoptée par tous les fabricants de crayons.

Ce processus de fabrication n’a guère changé aujourd’hui.

Contrairement à une idée reçue, on ne fait pas un trou dans un bout de bois pour y enfoncer la mine !

Un crayon, c’est une mine prise en « sandwich » entre 2 planchettes de bois rainurées, collées, puis découpées pour obtenir la forme finale.

Source : Site internet cfcrayons.fr


La PME de 20 salariés produit quelques 10 millions de crayons par an, essentiellement publicitaires. 25 % des crayons sont aussi fabriqués sous la marque « Conté à Paris » pour Conté.




Vous pouvez, à votre manière, soutenir ce patrimoine, par exemple en achetant des produits issus de ces entreprises ou en visitant ces entreprises lors de vos vacances.

Plus d’information : http://www.patrimoine-vivant.com



8 vues

Editions Danqueville 

17 route de la Natrie

16120 Graves-Saint-Amant

Contact

contact@monpetitcalepin.fr

07 87 25 09 21‬

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir Pinterest Icône